• Les transports en commun
    tramchinatown
    La Toronto Transit Commission, ou TTC comme l’appellent les habitants de Toronto, gère les transports en commun dans la ville, que ce soit par bus, par tramway ou par métro. C’est le 3e plus grand système de transport en commun en Amérique du Nord après New-York et la ville de Mexico. En quelques chiffres : 4 lignes de métro avec 69 stations 11 lignes de tramway 149 lignes de bus 12 500 employés 2 590 000 passagers par jour Quelques conseils pratiques On peut utiliser une carte d’abonné, des jetons, des tickets ou la monnaie exacte Les chauffeurs de bus…
  • Les balades en nature
    ontariotrails
    Toronto est une très grande ville et l’on pourrait s’imaginer que la nature n’y a plus sa place. Rien de plus faux ! Vous pouvez, si vous les désirez, faire de longues balades à travers un réseau de ravins et vallées qui découpent les plateaux d’argile et de schiste de la région. Plusieurs vallées ont encore des rivières importantes, il s’agit de la Don River à l’Est et la Humber River à l’Ouest. Voici les principales vallées et sentiers balisés de la ville de Toronto. Le sentier Rosedale : 5 km, depuis la station de métro St Clair à partir…
  • Roncesvalles, le quartier polonais
    jeanpaul2
    Le quartier de Roncesvalles (autrefois le village de Brockton) est le quartier polonais de la ville de Toronto. L’avenue du même nom rejoint la jonction de Queen et King au Sud à la jonction de Dundas Ouest et Bloor West au Nord. Ce quartier abrite un certain nombre de restaurants, boulangeries et cafés polonais ainsi que des restaurants et cafés plutôt bohèmes ou typiques de quartier gentrifié. Arrivés au Canada pendant les années 40 et 50, l’église de la communauté polonaise s’appelle St Casimir, le meilleur restaurant polonais s’appelle Chopin et le journal communautaire s’appelle Gazeta. Chaque année le festival…
  • Le quartier indo-pakistanais
    little_india
    En fait, ce quartier n’est pas qu’Indien ou Pakistanais. Gerrard East, entre Greenwood et Coxwell est une avenue riche en restaurants et enseignes indiennes, pakistanaises mais aussi bangladeshi et afghanes. Notons cependant que la population n’y est pas particulièrement très présente en dehors de l’avenue Gerrard: le quartier sert uniquement de centre commercial pour ces populations originaires du sous-continent indien. D’autres quartiers semblables existent depuis quelques années en dehors du centre-ville de Toronto, annonçant le déclin possible du quartier de Gerrard. Le festival annuel du quartier L’association des commerçants du quartier View Larger Map…
  • Informations pratiques
    Canadian_bills2
    Voici quelques conseils utiles pour votre prochain déplacement sur Toronto ou le Canada en général. L’électricité : 110V, 50Hz avec des prises à deux ou trois fiches comme dans toute l’Amérique du Nord. Téléphonie mobile : désactivez le téléchargement de données avant de partir à l’étranger sur votre téléphone personnel Congés fériés 1er janvier Vendredi Saint Lundi de Pâques 24 mai – Fête de la reine Victoria 1 juillet – Fête du Canada Premier lundi d’août : Jour Simcoe Fête du travail : premier lundi de septembre Thanksgiving canadien : deuxième lundi d’octobre 25 décembre : Noël 26 décembre :…
  • Parle-t-on français à Toronto?
    expresstoronto
    On parle français à Toronto ! Oui cette langue est bien derrière le chinois, l’hindi, l’italien ou le filipino qui sont davantage parlés dans cette ville, cependant les quelques 72 000 francophones de Toronto bénéficient de nombreux avantages institutionnels découlant du bilinguisme fédéral, les services de langue française en Ontario ainsi que le droit à l’éducation en langue française. La francophonie torontoise est aussi complexe que la ville elle-même : c’est un patchwork ethnique et linguistique qui fait la richesse de cette communauté très vivante. On trouvera donc à Toronto des franco-ontariens et des québecois en sus des expatriés francophones…
  • Les quartiers dangereux de Toronto?
    quartiers
    Nous avons constaté que de nombreux lecteurs veulent savoir quels sont les quartiers dangereux de Toronto. Soyons brefs et soyons clairs: il n’y en a pas vraiment, du moins pas dans les quartiers du centre-ville. En fait, la 5e ville la plus importante d’Amérique du Nord est considérée comme l’un des plus sûres du continent. Toronto n’est pas du tout comparable à ses sœurs américaines. Un seul exemple: le taux d’homicides à Toronto est de 1,54 meurtres pour 100 000 habitants. En comparaison, le taux d’homicides de New York est de 6,4, celui de Chicago est de 15,4 et Los…
  • La rue Yonge
    yongestreet-2
    La rue Yonge est la principale artère Nord/Sud de la ville de Toronto. Cette rue est inscrite dans le Livre Guinness en tant que rue la plus longue au monde (1861 km) même si dans les faits la réalité est quelque peu plus complexe. Cette rue divise les rues qui la coupent en orientations géographiques Est et Ouest. C’est ainsi par exemple que la rue Queen est dénommée Queen West à l’Ouest de Yonge et Queen East à l’Est de Yonge. Plusieurs tronçons relativement homogènes de cette rue sont intéressants à voir et à visiter. De Front Street à Queen,…
  • Le quartier lusophone
    littleportugal
    À l’Ouest du quartier italien se trouve le quartier lusophone de la ville connu ici sous le nom de ‘Portugal Village’. Peuplé essentiellement de Portugais, on y trouve aussi des Brésiliens et quelques Angolais. Venus pour la plupart des Açores et de Madère et fuyant le régime politique d’António de Oliveira Salazar, les lusophones de la ville affichent leurs racines avec fierté. Il n’est pas rare de voir des rues avec des maisons sans un seul drapeau canadien et de nombreux drapeaux portugais, surtout pendant les grandes manifestations sportives. Les portugais du quartier ont ouvert de nombreuses boulangeries, épiceries et…
  • Le quartier italien
    cafediplomatico
    Les Torontois disent ‘Little Italy’ pour ce quartier sympathique de Toronto aux allures très européennes. Dès les années 1920, les Italiens originaires de la région de Calabre, de Sicile, des Abruzzes et même d’Istrie se sont installés sur la rue College, entre Bathurst et Ossington. Fiers de leur culture, de leur patrimoine,  plusieurs festivals sont organisés dans ce quartier qui compte parmi les meilleurs restaurants et cafés européens de la ville (Grappa, la Forchetta, Sicilian Sidewalk Café pour ne citer qu’eux). Malheureusement, la population italienne quitte progressivement ce quartier et nombreux sont ceux qui sont installés dans d’autres coins de…
  • La rue Queen Ouest
    queenwest
    La rue la plus branchée de Toronto reste sans conteste Queen Ouest. Nommée en l’honneur de la Reine Victoria, cette rue était autrefois une des principales artères de la ville dans le sens Est-Ouest. Aujourd’hui, cette rue est synonyme de tout ce qu’il y a de plus branché à Toronto : on peut même y boire un yerba maté … Si les grandes marques ont investi le tronçon entre l’avenue University et l’avenue Spadina, ne vous découragez pas : Queen Ouest continue encore sur au moins 3 kilomètres avec une foule de magasins de mode, des cafés et restaurants sympathiques,…
  • Le quartier coréen
    koreatowneve
    On ne se lasse jamais de le répéter, Toronto est une ville multiculturelle et nombreux sont les quartiers ayant une composante ethnique intéressante. Tel est le cas du quartier coréen situé sur Bloor West entre Bathurst et Christie. Vous aimez le Kimchi, le Bulgogi ou le Bibimbap, alors sortez du métro à la station Christie ou Bathurst de la ligne Bloor-Danforth. Les coréens de Toronto sont arrivés après 1967, date à laquelle les procédures d’immigration furent libéralisées et sont installés dans ce quartier autrefois peuplé par des populations hispaniques. Les Coréens y ont ouvert restaurant, boutiques, services bancaires, pâtisseries et…
Posts navigation